Hypnose Thérapeutique

QU’EST-CE QUE L’ÉTAT HYPNOTIQUE ?

 

L’État hypnotique est un processus naturel.

Il s’agit d’un état de conscience modifiée que nous connaissons tous, environ toutes les demi-heures. Nous portons notre conscience et donc notre attention sur des éléments qui nous entourent, comme lorsque nous nous concentrons pour apprendre quelque chose. Notre esprit à ce moment-là est comme un muscle qui a besoin régulièrement de relâcher la tension pour se décontracter. L’esprit conscient décroche par des rêveries passagères, ou des pensées pour le distraire, l’esprit vagabonde… Cette distraction, la notion du temps nous échappe complètement, est cet état hypnotique.

L’État hypnotique est une expérience personnelle.

Comme nous sommes tous uniques, Il n’y a donc aucun État hypnotique standard parce que nous avons tous des représentations différentes, des façons différentes d’appréhender les expériences que nous vivons, notre environnement.

L’État hypnotique permet un apprentissage, une meilleure relaxation permettant de trouver plus facilement des solutions aux défis que la vie nous apporte.

LES DIFFÉRENTS TYPES D’HYPNOSE :

L’HYPNOSE DE SPECTACLE

Spectacle

L’intervenant peut parfois être amené à tromper le public par une mise en scène ou ses acolytes comédiens jouent le rôle d’un sujet hypnotisé. L’intervenant peut être amené à choisir des spectateurs repérés comme étant facilement hypnotisable dans le public. Pour ce faire, il utilise des tests hypnotiques rapides avant le début du spectacle pour sélectionner dans le public les sujets les plus réceptifs à la transe. Les sujets donnant les meilleures réponses seront amenés à participer au spectacle, sur scène.

L’HYPNOSE CLINIQUE

Clinique

Connu depuis plusieurs siècles, cette hypnose est pratiquée depuis longtemps dans les milieux scientifiques. Freud s’appuiera sur l’hypnose pour mettre à jour la notion d’inconscient, ce qui constituera une véritable révolution. Utilisé dans le milieu médical, cette approche permet, par exemple, d’agir au plus vite pour traiter la douleur ou pour préparer rapidement à une intervention médicale.

L’HYPNOSE ERICKSONIENNE

Ericksonienne

Le thérapeute n’est pas celui qui sait mais celui qui cherche à comprendre l’autre. Utilisé dans un but thérapeutique, cette approche s’adresse à tous types de sujets. Lors des séances, le thérapeute veille à être particulièrement attentif à la personne, à adapter son attitude, son langage et sa voix en fonction des indications que le sujet lui renvoie. Ces informations, qui seront réutilisées au cours de la séance, portent autant sur le rythme de sa respiration, son style d’élocution, que sur ces mots porteurs de sens, ces préoccupations, ces valeurs, ces croyances, ses habitudes, ses centres d’intérêt, etc. Le Thérapeute est considéré comme étant un facilitateur.

L’HYPNOSE ERICKSONIENNE

L’hypnose interactive est un outil de communication, d’évolution et de changement. Elle se nourrit principalement de la subjectivité du sujet, de sa réalité individuelle.

L’hypnose interactive s’inscrit dans les thérapies brèves. Elle développe des outils qui extraient de la subjectivité toute sa puissance et toute sa force de résonance pour servir l’épanouissement et les objectifs du sujet, la subjectivité du sujet devient la meilleure alliée du thérapeute.

L’HYPNOSE CONVERSATIONNELLE

Conversationnelle

Au travers d’une conversation le thérapeute va, par son attitude et grâce à son langage à la fois adapté et élégant, amener la personne vers un état de mieux-être ouvert à des solutions adaptées. Le thérapeute fait alors consciemment confiance à son propre inconscient sans se préoccuper des aspects techniques que sous-tend cette approche. Milton Erickson fut le premier à mettre en oeuvre cette forme d’hypnose.

L’AUTO-HYPNOSE

Autohypnose

L’autohypnose permet à la personne de se mettre par elle-même dans un état hypnotique. Elle peut alors utiliser à souhait cet état de lâcher prise pour amplifier des ressources ou trouver des solutions pour améliorer son quotidien.

L’hypnose étant un État naturel, il est tout à fait possible de se mettre soi-même dans un état de conscience modifiée sans intervention extérieure. Nous nous trouvons plusieurs fois par jour dans cet état, le plus souvent sans nous en rendre compte.